[Regards croisés de l’OBS’y] La culture, dans l’ADN du territoire grenoblois